Une journée type

 

Pascal nous raconte sa journée

 

Nous nous sommes levés vers 8h30, certains sont allés faire un brin de toilette d'autres ont préparé le petit déjeuner.
Hervé a commencé a préparé les ânes, il faut bien les bâtés car c'est eux qui vont porter tout notre matériel et en plus il y en a sept.
Quand le petit déjeuner est chaud et que tout le monde est prêt, nous mangeons gaiement, la montagne ça vous gagne, peut-être mais ça donne faim.
Nous finissons de tomber le campement et de faire les sacs persos et collectif qu'Hervé nous a passé. En fait ce sont des sacs marins et c'est bien pratique car ils sont solides et ils ne risquent rien.


Voilà, il est 9h30 et nous démarrons pour le col de Girardin. Hervé a attaché les ânes en file indienne ce qui nous permet de marcher librement.
Dylan a un petit coup de fatigue et du coup il est mis sur la croupe de Genépi, il en a de la chance lui et il arrive au lac Ste Anne sans s'être fatigué. Nous, nous en profitons pour faire une pause et profiter de ce magnifique lac d'altitude avec ses sommets qui sont encore enneigés.

 

Nous repartons pour aller au col de Girardin que nous atteignons à 11h30, une petite descente 1/2 heure et nous pouvons nous arrêter pour manger.
La descente nous fait admirer l'agilité des ânes et oublier tous ces préjugés que nous connaissons tous concernant ces équidés.
Arrivée au bord de la rivière, Hervé nous laisse un bon moment pour replanter le campement, ce sont des tentes modernes en forme d'igloo et elles sont commodes à monter. Il y en a pour tous les goûts soit par couple soit pour quatre avec 2 chambres de 2, on se croirait presque à l'hôtel...

 

Nous allons ramasser du bois pour faire le feu, ce soir on fera des grillades et Hervé a dit qu'il allait nous faire goûter une spécialité Queyrassine.
Nous avons pu nous baigner dans le torrent, enfin les plus courageux, toujours est-il qu'on en a profité pour se laver.
Hervé nous a pas déçu, ses patates à la braise avec sa sauce au bleu c'est une vrai merveille. Il nous avait préparé aussi des grillades qui n'ont rien a envié à Bocuse. C'est vrai que on trouve tout plus bon à la montagne...

 

La nuit est tombé, les enfants se sont couchés, Hervé nous a raconté la vie de son pays et comment il vit dans son village. Il n'arrête pas de dire que c'est le plus beau. Hervé, tu serais pas un peu chauvin?
Tout le monde à retrouver sa tente et on entend plus un bruit. Nous repassons dans notre tête les moments forts de la journée, cet aigle qui a tournoyé pendant plus de vingt minute au-dessus de nous, cette marmotte qui nous a sifflé l'heure du départ, ce berger venu discuter avec nous et toutes ces montagnes qui n'arrêtent pas de nous émerveillées.
Le matin arrive, Marcel réveille tout le monde en sursaut, il vient d'apercevoir un chamois a 100m, une belle journée encore en perspective.
Merci Hervé pour tout ces moments inoubliable que tu nous fait partager sans oublier tes chers ânes.

Pascal.


 

Les enfants de l'école de Ceillac se rappellent leur randonnée

 

Hier, jeudi 21 juin, nous, les grands de l'école de Ceillac, sommes partis en balade entre Molines et Ceillac avec les ânes d'Hervé. Il y en avait quatre : Marguerite, Coquelicot, Baptiste et Génépi.
Quand nous sommes arrivés à Molines, en car, nous nous sommes aperçus que le pont que nous devions traverser avait été emporté par les inondations récentes. Nous avons donc pris le pont de la Rua, tout proche.

 

Hervé a bâté les ânes et a chargé nos sacs sur leur dos. Nous pensions que cela devait faire lourd pour les ânes mais Hervé nous a rassurés en nous expliquant que chaque animal pouvait porter sans problème entre 80 et 100 kg. C'est très agréable et reposant de pouvoir marcher sans avoir de sac à porter.
La montée du col des Prés de Fromage a été un peu dure, il faisait très chaud. Quand nous sommes arrivés au col, nous avons pique-niqué et nous nous sommes détendus.

 

Hervé en a profité pour nous expliquer plein de choses sur les ânes. Nous avons appris, par exemple, que, contrairement aux chevaux qui sont dressés, les ânes sont éduqués. En début d'après-midi, nous sommes partis pour Fontaine Rouge. Six enfants sont montés sur les ânes tandis que les six autres marchaient à côté. Les ânes savent marcher lentement, ils suivent le rythme des marcheurs.

 

Ensuite, il y a eu une petite grimpette un peu fatigante, il faisait toujours très chaud. Nous sommes passés au bord de Ruine Blanche, un ravin très spectaculaire qui nous a impressionnés.
Pour le dernier tronçon, jusqu'au col Fromage, ce sont six autres enfants qui sont montés sur les animaux. Puis, nous sommes arrivés à la descente du villard et là, ce sont 8 enfants qui ont pu monter sur les ânes. Nous avons rejoint Ceillac vers 17 heures.
C'était une super journée, un peu chaude, que j'aimerais bien revivre.

Julie



 

Hervé Gaudin
Accompagnateur en Moyenne Montagne.
05 600 CEILLAC

Diplôme n° 068343 ~ Siret  331677 187 000 14 ~ Assurance Mutuelles du Mans contrat n°5630 

Tel: 04.92.45. 15.60 - Portable: 06.95.86.63.18
@ : anes@ceillac.com

François CLAUDE                                                                Cédric Grandin
Accompagnateur en Moyenne Montagne.                                  Accompagnateur en Moyenne Montagne.